Malgré les multiples changements de 2016, on annonce également beaucoup de nouveautés AdWords 2017. Si vous voulez réussir votre optimisation AdWords, Orplist vous conseille dès à présent de vous mettre à jour à propos des nouvelles fonctionnalités proposées par cette plateforme.

Référencement Google AdWords : C’est quoi ?

Que vous interveniez seul ou que vous demandiez l’assistance d’une agence AdWords, la technique pour lancer une campagne publicitaire sur AdWords est souvent la même. Il faut savoir que cette plateforme a pour but de permettre aux internautes de trouver une offre publicitaire proposant un bon rapport qualité/prix. Pour l’annonceur, elle aide grandement à générer du trafic vers son site internet. Pour optimiser campagne AdWords et afin de produire des ventes directes ou indirectes, il est impératif de suivre les quelques astuces AdWords.

Le choix des mots-clés

La première démarche consiste à bien choisir les mots-clés. Ces derniers doivent résumer votre activité et mettre en avant votre site ou votre entreprise pour une bonne optimisation AdWords. Il peut s’agir d’un mot ou d’une expression clé. L’affichage de votre site se fera selon le mot-clé de recherche qui peut avoir une correspondance étendue, une correspondance de phrase ou une correspondance exacte :

  • Requête étendue : Votre annonce publicitaire AdWords s’affiche dès qu’il y a une expression identique ou des variantes pertinentes au niveau de la requête de recherche. Si vous utilisez alors comme mot-clé principal voiture, votre annonce sera affichée si l’internaute tape les expressions acheter voiture, voiture d’occasion, photo de voiture….
  • Modificateur de requête étendue : Votre publicité AdWords est affichée par Google du moment où l’internaute tape des expressions contenant votre mot clé ou des variantes. Ainsi, pour un mot-clé principal acheter voiture, votre site s’affichera lorsqu’on tape comment acheter une voiture, meilleur modèle de voiture à acheter….
  • Expression exacte : Votre annonce publicitaire ne s’affiche que si la requête tapée par l’internaute contient l’expression clé exacte ou une variante pertinente, avec ou sans mots avant et après. Pour un mot-clé principal acheter voiture, votre site s’affiche pour les requêtes acheter un véhicule, comment acheter voiture, le guide pour acheter une voiture de luxe….
  • Mot exact : Votre publicité ne s’affiche que si la requête contient le mot-clé exact ou une variante pertinente, sans aucun autre mot. Pour le mot-clé principal acheter voiture, votre annonce est affichée par Google quand l’internaute tape acheter voiture ou acheter un véhicule.
  • Mot à exclure : Votre publicité ne s’affichera pas s'il contient un terme que vous excluez. Si vous excluez par exemple le terme luxe et si votre mot clé principal est acheter voiture, alors votre annonce ne sera pas diffusée pour les expressions acheter voiture de luxe, achat voiture luxe…

La mise en place d’une campagne AdWords

Pour répondre à la question « comment optimiser sa campagne AdWords ? », il suffit de suivre la procédure indiquée sur l’interface de Google AdWords pour lancer une campagne de pub et de faire quelques ajustements. Mais avant tout, il faut savoir que Google AdWords impose une tarification de pay-per-click ou PPC. C'est-à-dire qu’à travers le système de paiement coût-par-clic, vous payez la plateforme pour chaque clic orientant votre publicité. Pour éviter que la facture ne s’alourdisse rapidement à cause de clics qui ne génèrent pas réellement de ventes, vous devez suivre certaines astuces AdWords :

  1. Créez votre compte : L’interface AdWords vous propose des instructions simples et compréhensibles pour configurer votre compte.
  2. Calculez votre budget AdWords rentable : Il est conseillé de revoir les profits que vous faites sur chaque vente potentielle. Cela vous permettra de fixer un budget limite. Par exemple, si vous faites 200 euros de profits sur chaque produit, alors vous pouvez fixer un budget de 100 euros sur la plateforme. Ainsi, si vous avez 100 clics de clients potentiels et que seul 10 d’entre eux achètent votre produit, vous n’êtes pas déficitaire. En effet, si Google AdWords tarifie à 0.40 euro chaque clic, vous aurez à payer 40 euros pour les 100 clics. Mais vous faites un profit de 2 000 euros pour les 10 ventes (soit 1 960 euros, moins les 40 euros de frais d’annonce).
  3. Ciblez votre audience à travers Google Local. À partir de cette technique, vous pouvez cibler essentiellement les clients potentiels situés sur une zone géographique : La France si vous vendez uniquement vos produits dans l’Hexagone, le Royaume-Uni si vous ciblez des clients anglais, et ainsi de suite.
  4. Créez votre première publicité : Sur la rédaction de votre publicité, il est important d’inclure votre mot-clé principal (dans le titre, la description et éventuellement dans le lien), de résumer sur la petite description votre activité et pourquoi pas de donner une fourchette de prix (cela intéresse grandement les visiteurs).
  5. Choisir les bons mots-clés : C’est souvent la partie la plus difficile, car par manque d’attention, il est possible que votre annonce ne s’affiche pas sur les résultats de recherche. Il existe plusieurs outils qui vous permettent de trouver des idées de mots clés pertinents comme Google Analytics ou Google Keyword Planner.
  6. Utiliser le suivi de conversions : Désormais, il est possible de suivre les conversions pour chaque compte. Grâce au bout de code que Google fournit, il vous suffit de cliquer sur le menu de votre navigateur à travers « Outils », « Conversions », « Ajouter conversions » et « Site Web ».

La mise en ligne de la publicité

Une fois votre première annonce AdWords terminée, une analyse est effectuée par Google avant sa mise en ligne. Mais pour une totale optimisation AdWords, il faut que vous réalisiez différentes versions de votre publicité. Lancez alors une deuxième publicité AdWords, puis attendez quelques jours avant d’en lancer d’autres. Vous pouvez par la suite faire un suivi pour savoir quelles annonces ne sont pas pertinentes et lesquelles doivent être supprimées.

Comment avoir un taux de conversion doublé

Quand votre campagne est lancée, généralement après quelques semaines, vous devez l’optimiser. Pour cela, il faut prendre toutes les dispositions afin d'accroître le taux de conversion AdWords.

Intégrer Ad Copy aux mots-clés et à la page d’atterrissage

Afin d’avoir le maximum de clics à travers Ad Copy Google, celui-ci doit être de haute qualité. Il faut également vérifier qu’il est plus élevé comparé à la page d’atterrissage et aux mots-clés ciblés. Pour que votre Quality Score puisse réellement permettre d'accroître votre visibilité au niveau des moteurs de recherche, mieux vaut utiliser moins de 20 mots-clés au sein d’un Ad Group. Par conséquent, chaque Ad Group devient pertinent et est bien ciblé vis-à-vis d’un mot-clé.

Se servir de mots-clés négatifs

Il faut savoir que chaque expression ou des variantes exactes bien ciblées permettent de favoriser le positionnement de vos publicités. Cela dit, chaque requête de recherche permettant de montrer votre publicité n’est pas forcément pertinente et profitable pour votre site. Ainsi, le fait d’utiliser des mots-clés négatifs peut permettre d’avoir un taux de conversion plus élevé et de cibler les clients qui sont réellement intéressés par vos produits. Dans cette optique, si votre site vend des voitures, alors cela ne sert à rien d’avoir des visiteurs qui tombent par hasard sur votre site à travers une requête voiture gratuite. Et cela constitue une dépense inutile vu que le clic est toujours facturé par Google AdWords. Ainsi, le fait d’ajouter des expressions-clés négatives (ici c’est le mot gratuit) va vous permettre de cibler vraiment les clients qui sont à la recherche d’une voiture à vendre.

Tester la page d’atterrissage

La page d’atterrissage, c'est-à-dire la page cible, a une grande importance sur le taux de conversion. Non fonctionnelle, elle génère des clics qui ne servent à rien, mais des clics que vous devez toujours payer à Google. Ainsi, n’hésitez pas à la tester afin d’avoir une excellente performance AdWords. Il existe des outils qui permettent de tester chaque page sur votre site internet : GTMetrix, Pingdom, DareBoost, etc.

Qu'est-ce qui change chez Google AdWords en 2017 ?

Que vous souhaitiez réaliser vous-même vos campagnes AdWords ou que vous fassiez appel à une agence AdWords, il est essentiel que vous en sachiez le maximum sur les nouveautés AdWords 2017. Si vous consultez une entreprise AdWords, alors le fait d’être au courant de ces mises à jour vous permettra également de savoir si le prestataire que vous sollicitez connaît bien ces nouvelles fonctionnalités et ces changements.

Une nouvelle interface

L’optimisation AdWords passe désormais par une nouvelle interface. Cela permet aux utilisateurs d’avoir une meilleure expérience et de mieux gérer leurs annonces :

  • Affichage axé sur l’annonceur ;
  • Fonctionnalités rassemblées par objectifs marketing ;
  • Page d’accueil avec options recommandées et options en-cours d’utilisation.

Un changement au niveau des annonces textuelles

Dorénavant, on ne verra plus les annonces publicitaires sur la colonne droite des résultats de recherche. Elles s’affichent directement en haut de page avec la petite indication « annonce ». Mais le format des annonces textuelles a été modifié :

  • 30 caractères x 2 pour le titre ;
  • 80 caractères pour la description ;
  • 15 caractères pour chacun des deux 2 chemins de navigation.

Un trafic ciblé avec DFSA

Le Demographics for Search Ads ou DFSA permet aux annonceurs d’optimiser chaque publicité via des critères de sexe et d’âge. Ainsi, chaque annonce peut s’adresser directement à une certaine tranche d’âge et à un genre de personne spécifique.

La recherche en local

Actuellement, plus de 50% des recherches sur internet s’effectuent à travers les appareils mobiles : Smartphones, tablettes… Google a travaillé la présentation de ces annonces de sorte que celles-ci puissent s’ajuster à l’interface réduite des périphériques mobiles. Pour répondre aux besoins de ces utilisateurs, l’entreprise californienne propose la recherche locale. Dans cela, il existe plusieurs possibilités comme Google Local, Google Map… En toute circonstance, ces outils permettent aux annonceurs locaux de rivaliser avec les grandes entreprises. En effet, tous les annonceurs peuvent cibler des clients potentiels sur une zone géographique déterminée. Ainsi, le moteur de recherche peut orienter les clients potentiels sur une boutique locale installée dans une certaine zone géographique.

S'il n’y a pas de ventes, vous gagnez en notoriété

Si l’objectif premier d’une publicité AdWords est de faire des ventes, parfois le résultat n’est pas toujours au rendez-vous. Cela dit, les annonces peuvent ne pas générer directement des ventes, mais augmenter la notoriété de votre site. Il existe ce qu’on appelle Brand Lift qui estime les recherches réalisées concernant une entreprise lors d’une campagne. L’outil recherche les conversions cachées. Ainsi, à travers le mobile d’un internaute et à travers les données de géopositionnement de l’appareil mobile, Google peut savoir si l’internaute s’est réellement rendu auprès d’un point de vente de l’annonceur après avoir consulté sa publicité.

Une meilleure discrétion pour Display

Afin d’accroître le trafic d’un site internet, Google mise désormais sur la discrétion. Dans ce sens, la firme de Mountain View a mis au point un affichage permettant de rendre très discrète la publicité de sorte que l’internaute ne puisse pas se douter qu’il s’agit d’une annonce. Cette technologie est surtout prévue pour les mobiles. Les nouvelles publicités vont s’ajuster systématiquement selon la taille d’affichage de l’appareil utilisé.

Les annonces sur tablettes

Si auparavant Google associait la navigation sur ordinateur et sur tablette, dorénavant, la firme les met dans 2 catégories différentes. Ainsi, elle propose un segment pour le mobile, pour la tablette et pour les ordinateurs. Cette différenciation permet d’optimiser une publicité AdWords tout en générant plus de trafics ciblés aux annonceurs.

Les extensions d’annonces

Pour une annonce publicitaire AdWords, les extensions prennent actuellement une place très importante. Les extensions d’annonces se diversifient également :

  • Promotion d’extension ;
  • Extension de prix ;
  • Extension de message ;
  • Extension SiteLink.

Google Shopping

Afin de toujours fournir des services de qualité aux annonceurs et aux clients, Google a optimisé Google Shopping. Concurrent direct de Dynamic Ads mis au point par Facebook, ce dernier permet de diffuser les annonces sur d’autres plateformes, dont YouTube, Google Image et les autres sites marchands de Google. Outre cela, il y a également l’option Customer Match. Grâce à celle-ci, les annonceurs ont la possibilité de recibler les clients à partir d’audiences personnalisées.

L’optimisation AdWords est un travail qui exige beaucoup de techniques et de la patience pour pouvoir générer un bon trafic tout en évitant au mieux les dépenses inutiles de coût-par-clic. Grâce à ce guide d’Orplist, vous savez quelles sont les nouveautés AdWords 2017 qu’il faut prendre en compte.